Actualités

MFR Drôme Ardèche

MFR Buis les Baronnies (source DL 04/10)

BUIS LES BARONNIES
Opération « nettoyons la nature » à la maison familiale rurale

Les jeunes n’ont pas ménagé leurs efforts pour nettoyer les environs de Buis.

Cette année encore, la maison familiale rurale (MFR) des Baronnies a souhaité participer à une nouvelle action éco-citoyenne de protection de l’environnement “nettoyons la nature”.
Produire moins de déchets, les trier afin d’en favoriser le recyclage et éviter de les rejeter dans la nature afin de ne pas polluer celle-ci, tel est le message que la MFR de Buis souhaite faire passer chaque année aux élèves.
C’est ainsi que ce mardi 2 octobre, les élèves ont participé à une opération de nettoyage des environs de Buis. Grâce au soutien de l’entreprise “Leclerc” de Carpentras, chacun était équipé de gants et de sacs-poubelle. Deux circuits ont été définis en amont et en aval des services techniques de la mairie.

Une centaine de kilos ramassée
Cette sortie pédagogique leur a permis de ramasser une centaine de kilos de déchets, de toutes sortes (pneus, cadre de lit, plastiques divers, bouteilles en verre, canettes…). De plus, cette sensibilisation les a confortés dans la volonté de ne plus jeter leurs déchets en dehors des zones de tri.

MFR Villeneuve de Berg (source DL 29/09)

VILLENEUVE-DE-BERG
Deux nouvelles recrues

Céline Simon et Delphine Blanc.

Deux nouvelles personnes ont rejoint l’équipe pédagogique de la Maison familiale rurale (MFR) depuis la rentrée, Céline Simon et Delphine Blanc.
Céline Simon est animatrice, elle prend en charge les élèves des classes de 4e et de 3e pour l’aide aux devoirs pendant les heures d’étude et pour l’animation après le repas (animation destinée aux élèves en internat). Ancienne élève de la MFR de Châteauneuf-sur-Isère, elle travaillait auparavant à la mairie de Villeneuve-de-Berg. Elle est l’épouse du cuisinier de la MFR, Éric Simon.
Delphine Blanc est monitrice, elle intervient dans presque toutes les classes pour enseigner la biologie, l’économie, la consommation, la communication. Après l’obtention de son diplôme, elle a travaillé en mission générale d’insertion (appelée aujourd’hui mission de lutte contre le décrochage scolaire) à Privas puis dans un centre social dans l’Ain. En intégrant la MFR, elle est de retour dans son Ardèche natale.

MFR Villeneuve de Berg (source DL 29/09)

VILLENEUVE-DE-BERG
Les élèves de la MFR en Irlande

Les élèves logeront à Drogheda, sur la côte est de l'Irlande, à 56 km au nord de Dublin.

Les élèves de la classe de Terminale (en Bac pro Services aux personnes et aux territoires) partent en Irlande du 4 au 26 octobre pour un stage en milieu professionnel. Ils seront en immersion totale, en stage la journée et en famille d’accueil le soir pour l’hébergement. Les attentes des 22 élèves ? « Nous souhaitons découvrir la façon de travailler et la culture des Irlandais mais aussi enrichir notre vocabulaire en anglais » ont annoncé les élèves qui se préparent depuis longtemps pour ce séjour. En amont, ils ont étudié la vie quotidienne et professionnelle en Irlande, les aspects culturels et géographiques du pays, sans oublier le volet langue anglaise. Les jeunes seront accompagnés de deux moniteurs. Le groupe a notamment prévu de visiter Dublin et l’université de Trinity College avec sa grande bibliothèque «comme dans Harry Potter ». Ce voyage est organisé dans le cadre d’Erasmus + commission européenne, avec un financement de l’Union européenne, de la Région et des familles.

MFR Villeneuve de Berg (source DL 18/09)

VILLENEUVE-DE-BERG
Nettoyage de la vallée de l’Ibie 

L’association Accueil Ibie, qui rassemble les hébergeurs de la vallée de l’Ibie, et les 24 élèves de la Maison familiale rurale (MFR) en deuxième année de CAPA Services aux personnes et vente en espace rural, s’unissent pour nettoyer la vallée de l’Ibie. Le nettoyage aura lieu jeudi 20 septembre de 9 h 30 à 12h30 avec un départ depuis le parking des Sallèles en direction du Trou de la Lune. « Si des amoureux de la vallée de l’Ibie veulent nous rejoindre, ils sont les bienvenus. Le but est de préserver notre vallée, dans laquelle nous vivons et nous travaillons, en redonnant un coup de propre après la saison d’été car des incivilités ont été constatées » annonce le président d’Accueil Ibie, Xavier Berte. Pour les jeunes de la MFR, il s’agit d’une initiative citoyenne qui les sensibilisera à la protection de l’environnement. Renseignements : 06 81 66 72 14 et accueil.ibie@gmail.com.

MFR Anneyron (Source DL 15/09)

JARCIEU
La MFR d’Anneyron en renfort


Bénévoles, étudiants et enseignants de la MFR d’Anneyron sur la même ligne pour la récolte.

La récolte et le conditionnement des pommes de terre solidaires réalisés par les bénévoles des associations humanitaires Afdi et Jar’Nati au profit des actions menées au Mali et au Bénin se poursuit sur une parcelle de terrain mise à disposition par Max Alléon au hameau de Saint-Sulpice à Sonnay (la solidarité n’a pas de frontière).

Mercredi, une dizaine d’élèves de la classe CAPA première année de la MFR, Maison familiale et rurale d’Anneyron, Romuald, Lucas, Océane, Nathan, Kaïssa, Thomas, Wilfrid et Théo sont venus leur prêter main-forte dans le but de découvrir les métiers de l’agriculture mais aussi de la solidarité. Ils étaient accompagnés de Nadine Perroud, directrice adjointe et Diane Pagliaroli, enseignante dans la filière horticole. Ceci a permis un échange émouvant entre les élèves, candidats aux métiers de l’agriculture, et le doyen des bénévoles et ancien élève de la MFR en 1951, qui aura 81 ans aux prochaines pressailles.

MFR Châteauneuf sur Isère (source : DL 05/09)

Echelonnée sur trois semaines à la Maison Familiale Rurale de Châteauneuf-sur-Isère


Classe de seconde professionnelle service à la personne avec leur responsable, Mme Monteillet.

La rentrée à la Maison Familiale Rurale de Châteauneuf-sur-Isère est échelonnée sur trois semaines. Elle a débuté le 27 août avec les classes de seconde, première, terminale Bac Pro Sapat (Services aux personnes et aux territoires) et les BTS ESF (Économie sociale et familiale) deuxième année. Elle se poursuivra avec les 4è et 3è puis avec les BTS première année et les CAP AEPE (Accompagnant éducatif petite enfance).
Au programme de l’année 2018-2019, la possibilité, pour les élèves déjà titulaires d’un diplôme de niveau V minimum, de préparer un CAP en un an, confie Monsieur Boisdron, directeur de l’établissement. La MFR forme également des adultes salariés dans l’aide à domicile en partenariat avec l’ADMR (Aide à domicile en milieu rural).
Ce sont environ 212 jeunes et adultes formés par alternance dans le domaine du sanitaire et social, service aux personnes, grâce aux différents maîtres de stage et maîtres d’apprentissage partenaires de la formation ainsi que les familles et l’équipe de la MFR.
Cette année encore, de nombreux projets vont se mener avec les Bac Pro Sapat, notamment autour de l’éducation aux mondes et aux autres, avec comme temps fort un voyage d’étude solidaire en Inde pour les terminales.
Il reste quelques places disponibles. Pour plus d’informations, consulter le site internet http://www.mfr-chateauneuf.fr ou contacter la MFR soit par téléphone au 04.75.71.88.00, soit par mail « mfr.chateauneuf@mfr.asso.fr ».


MFR Anneyron (Source DL 05/09)

ANNEYRON
À la Maison Familiale Rurale d’Anneyron

Élèves de 3ème A et parents à l'écoute du Directeur.

Une nouvelle rentrée qui s’appuie sur les bons résultats aux examens de la session de juin 2018. Le recrutement en apprentissage sur les filières professionnelles est toujours ouvert avec encore quelques places disponibles. Cette semaine, ce sont les classes de 2e année qui ont été accueillies par le directeur Pierre Bocquet et son équipe. Ce sont plus de 220 jeunes en formation initiale qui seront en formation dans l’établissement (scolaires et apprentis) avec encore pour cette année de nombreux projets centrés autour de l’éducation au monde et aux autres et sur des démarches en accord avec le développement durable, projets feront l’objet de communications ultérieures. Dans quelques semaines, ce sera la formation continue qui fera “sa” rentrée avec de nombreux parcours de formations à destination des professionnels du secteur agricole notamment les filières arboricoles, maraîchères, horticoles et viticoles.


MFR Châteauneuf sur Isère (source : DL 09/09)

PONT-DE-BARRET
Retour à la semaine de 4 jours et effectifs en baisse à l’école

Les enseignants de l'école: Mmes Clauzier, Thiriaud, Santier, Kaullen et Bauer.

La légère baisse générale des effectifs sur le secteur du R.P.I. Charols/ Pont-de-Barret a amené les équipes d'enseignants à opérer une répartition des élèves de CP sur les deux écoles. Mme Kaullen ne gardera dans sa classe que 9 CP, mais elle accueillera en plus, 7 élèves de la grande section de Maternelle. Les 63 élèves restants de Maternelle ont été répartis à part égale dans les classes comportant au moins deux niveaux, que conduiront Mme Clauzier, nouvelle venue dans l'école, Mme Santier, la directrice, et Mme Thiriaud, de retour après un congé de maternité.
Avec le retour à la semaine de 4 jours, les écoliers travailleront six heures par jour : de 8 h30 à 11h 30, et de 13h40 à 16h40.
Les Atsem, Mmes Duteil, Pfannenschmidt et Piat, sont en place, ainsi que le personnel mis à disposition par la commune, Mmes Bastian et Bauzon, et même une jeune apprentie, Tessa Monnier, de la Maison familiale et rurale de Châteauneuf sur Isère, qui bénéficiera, grâce au SIVU, d'une formation en deux ans aux métiers de la petite enfance. « Tout est fin prêt pour une bonne rentrée » se réjouit Anne Santier, la directrice.


MFR Divajeu (Source DL 28/08)

SERIE DE L’ETE - JEROME ALLIER, ELEVEUR D’OVINS A COUX
Il a fait le pari de vivre de sa passion pour les moutons


Pas moins de 200 têtes de bétail vivent dans la bergerie du Cros du Roure.

Tout au long de l’été, nous avons brossé chaque semaine un portrait d’agricultrice ou d’agriculteur de la région privadoise qui ont décidé de s’installer avec l’ambition d’appliquer leur philosophie de la terre tout en respectant l’environnement et l’amour du métier bien fait. Aujourd’hui, dernier volet de cette série avec Jérôme Allier, éleveur d’ovins au Cros du Roure, à Coux.
C’est sur les hauteurs de Coux, au hameau du Cros du Roure, que Jérôme Allier a installé son élevage de brebis et sa bergerie il y a maintenant neuf ans. Sur une soixantaine d’hectares dispersés sur Coux, Lyas, Pranles et même Veyras, pas moins de 175 brebis et 25 agnelles pâturent au quotidien au cœur de ces prairies qui dominent le bassin de Privas.
Un troupeau imposant et paisible, mais qui réclame au quotidien sa part de soins, car Jérôme Allier a cette passion et l’amour pour ses animaux et la terre.
« Prendre mes propres décisions »
Âgé aujourd’hui de 35 ans, ce Privadois d’origine a emprunté la filière classique pour devenir éleveur d’ovins. Après des études à la maison familiale et rurale (MFR) de Divajeu, près de Crest, il a effectué un stage de six mois au service de remplacement de Lamastre avant d’intégrer durant quatre ans celui de Choropri, à Saint-Martin-sur-Lavezon, comme salarié dans une douzaine de fermes des cantons de Chomérac, Rochemaure et Privas.
Et puis, en 2009, il décida de s’installer tout en travaillant dans une entreprise de travaux public : « au début, raconte-t-il, j’avais une centaine de brebis, ce qui ne me permettait pas d’en vivre correctement ». Deux ans plus tard, il franchit le pas en reprenant l’exploitation de son grand-père, Léopold. « J’aime travailler dehors et, surtout, je voulais m’installer à mon compte pour prendre mes propres décisions et initiatives, souligne-t-il. C’était fondamental ! »
Du coup, le cheptel doubla avec l’achat de brebis dites de races ‘’rustiques’’ comme des Charolaises, des Suffolk, d’origines anglaises, des Île-de-France et aujourd’hui des Blanches du Massif Central, réputées pour leur capacité à s’adapter à des conditions difficiles, en montagne sèche et aride, et qui peuvent être valorisées en labels pour leur qualité de viande peu grasse. Une manière de vouloir s’inscrire dans la double ligne de la qualité et de l’authenticité en nourissant ses animaux avec du foin classique, de la farine de maïs non OGM et un alliage de luzerne et de betteraves.


MFR Anneyron (Source DL 02/08)

MORAS-EN-VALLOIRE
La poire de la Valloire se refait une beauté


Sous le regard avisé d’Hervé Miachon, président de l’association des "arbos" et d’Aurélien Ferlay, le maire, la poire reprend des couleurs sous le rouleau de Lison de Haas…


Elle a déserté le pont du TGV et, à l’abri des regards indiscrets, la belle se refait une beauté.
Confectionnée à l’été 2012, par plusieurs passionnés “Miss Williams” la poire, emblème historique de la Valloire et fierté des arboriculteurs de son territoire est entre les mains de Lison de Haas, ancienne styliste en maroquinerie et artiste “touche à tout” à ses heures. Entre le nettoyage, le ponçage, le masticage, la peinture, la finition, celle qui fait quelque 10 mètres de haut (queue et feuilles comprises) pour une circonférence de 10 mètres et une surface de 37 m² se prépare pour son couronnement qui se tiendra en la cité médiévale, le dimanche 23 septembre prochain lors de la huitième édition de la fête de la poire…
Une édition sur le thème “Poires et Epices”
D’une belle couleur jaune, avec un épiderme pouvant aller au rosé, rougeâtre, ce fruit savoureux, juteux et parfumé sera à déguster en compagnie de toutes ses consoeurs… Ce sera également l’occasion d’accueillir un nouveau venu et de notoriété, le piment d’Espelette, représenté par plusieurs ambassadeurs de l’appellation d’origine protégée (AOP). En attendant la dame de Vallis Auréa peaufine sa beauté avant de s’unir au doux et parfumé prince d’Espelette…

Trois étudiants de la Maison Familiale Rurale d’Anneyron (MFR) en section BTS ont participé au nettoyage de la sculpturale poire dans le cadre de leur programme pédagogique.

MFR Mondy (Source DL 11/07)

PEYRINS
La tombola de la MFR fait des heureux

La famille de Corentin Die, élève à la MFR (Maison familiale rurale) de Mondy, a eu la belle surprise de remporter une voiture à la tombola organisée depuis le 24 novembre au profit de la fondation MFR. C’est au garage Arthaud de Peyrins que la famille a reçu les clés de la Citroën C1 des mains de Rachel Le Roy, administrative de la MFR de Châteauneuf-sur-Isère.

MFR Villeneuve de Berg (source DL 02/07)

VILLENEUVE-DE-BERG
Le don de sang reste indispensable pour sauver des vies

Les donneurs de groupe O négatif (O-) sont particulièrement recherchés car leurs globules rouges peuvent être transfusés à tous les patients.


Des collectes de sang ont lieu trois fois par an à Villeneuve-de-Berg, en hiver, en été et à l’automne. La dernière a eu lieu ce vendredi dans les locaux la maison familiale rurale. L’équipe est composée de deux médecins, quatre infirmières et trois personnes polyvalentes occupant les postes de chauffeurs, secrétaires d’accueil et agents de collation. Les prochaines collectes auront lieu le jeudi 12 juillet à Vals-les-Bains (15 à 18h30 à l’espace Sévigné), vendredi 20 juillet et vendredi 23 août à Aubenas (8 à 12h30 au centre Le Bournot) et lundi 17 septembre à Saint-Sernin (8 à 12h30 à l’espace Michel Poudevigne).

MFR BUIS LES BARONNIES (soucre DL 10/06)

BUIS-LES-BARONNIES
L’équipe de France de ski de fond à la MFR


L'équipe de France de ski de fond dans les jardins de la MFR de Buis, on reconnait François Faivre, à gauche et Maurice Manificat, au centre.

C’est dans le cadre de ”L’Ousteau des Baronnies”, le pôle d’accueil de groupes sportifs et touristiques de la MFR que, pendant une semaine, l’équipe de France de ski de fond était accueillie au Buis pour un stage de reprise d'entrainement.
L’équipe était constituée de 2 entraineurs, un kiné et sept athlètes fondeurs, parmi lesquels Maurice Manificat, vice-champion du monde du quinze kilomètres en 2015 et triple médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014 et Pyeongchang en 2018, ainsi que Clément Parisse, Adrien Backscheider et Jean Marc Gaillard, tous trois médaillés de bronze du relais par équipe en Corée du sud.
Du lundi 4 au vendredi 8, les athlètes se sont entraînés en sillonnant la région chaque jour, soit en vélo de route, en course à pied ou en ski à roulette. François Faivre, directeur des équipes de France de ski de fond expliquait que « le territoire des Baronnies se prête à ces entrainements sans neige, offrant à la fois des routes peu fréquentées pour le ski à roulette et des dénivelés suffisamment conséquents. Le stage se déroulait dans la perspective des prochaines échéances de course en ski à roulettes qui se dérouleront en juillet et août en Norvège, avant la prochaine saison hivernale des championnats du monde.

MFR Divajeu (Source DL 30/05)

Jean-Marc Mattras : “La MFR de Divajeu donne entière satisfaction”

Jean-Marc Mattras, élu à l’éducation
”Avoir un lieu de restauration dans chaque école, ce serait l’idéal. À ce jour, nous faisons manger les enfants dans des conditions réglementaires.
Je n’ai pas les solutions à l’instant T mais on regarde toutes les solutions possibles. Que ce soit du côté de l’hôpital, des collèges ou de l’intercommunalité. On a trouvé cette solution de dernière minute avec la MFR de Divajeu après les 15 jours de vacances et après avoir trouvé un arrangement avec le directeur. Et cela donne entière satisfaction aux parents et aux enfants.
Une cantine scolaire à l’école Brassens ?
“On réfléchit à une solution sur Brassens en particulier, a indiqué Hervé Mariton lundi soir. J’ai dit lors de la réunion avec les parents d’élèves que l’idéal était un lieu de restauration par école. Est-ce que l’idéal est facilement accessible ? C’est plus difficile et évidemment plus difficile à Anne-Pierjean qu’à Brassens où ce n’est déjà pas si simple que ça. On a commencé à étudier un certain nombre de solutions que nous n’avons pas retenues. On réfléchit à d’autres…”

MFR Châteauneuf sur Isère (source : DL 28/05)

CHATEAUNEUF-SUR-ISERE
MFR : encore des places

Présentation de la formation CAP accompagnant éducatif petite enfance

C’était la dernière journée portes ouvertes proposée par la MFR. L’équipe pédagogique, le personnel administratif, et des administrateurs dont la présidente, Rosemary GUIBERT, s’étaient mobilisés pour accueillir les familles, une trentaine vendredi 25 mai, en majorité intéressée par la formation BAC PRO Service aux personnes et aux territoires.

Au cours des 4 journées organisées depuis le début de l’année, ce sont environ 250 familles rencontrées précise le directeur Stéphane BOISDRON. Et d’ajouter « l’alternance, qui est la base des formations, et l’apprentissage permettent aux élèves de gagner en confiance, d’apprendre de manière concrète, de prendre des responsabilités et de réussir leur projet d’orientation ou professionnel. Des qualités d’écoute, d’empathie, de bienveillance sont nécessaires pour s’engager dans ces projets ».

L’établissement accueille 200 jeunes de la 4e au BTS. Il reste quelques places en 2e Bac Pro Sapat. Il est possible de prendre RV pour un entretien afin de discuter du projet et des motivations pour se former dans les domaines du service à la personne.

Renseignements : MFR 04.75.71.88.00 ou www.mfr-chateauneuf.fr


MFR Villeneuve de Berg (source DL 23/03)

VILLENEUVE-DE-BERG
Découverte des arts du cirque


Avant la série de séances d'initiation, les élèves ont assisté à la représentation d'un spectacle à la Cascade, en novembre dernier.

Les élèves de première année de CAPA SAPVER de la Maison familiale rurale bénéficient d’ateliers d’initiation aux arts du cirque depuis le début de l’année, à raison d’une séance par mois.

MFR Châteauneuf sur Isère (source : DL 21/05)

CHATEAUNEUF-SUR-ISERE
Carnet de voyage en Inde des élèves de terminale à la MFR

Madame Biboud et les élèves

Le vernissage de l’exposition des photos prises par la classe de terminale de Bac Pro Sapat (Services aux personnes et aux territoires) lors de son voyage solidaire dans le nord de l’Inde en 2017 a eu lieu jeudi à la Maison familiale rurale de Châteauneuf-sur-Isère, une exposition légendée riche et variée, qui reflétait bien le pays visité.
C’est à Nawalgarh dans l’État du Rajasthan que ces élèves (dont deux garçons) accompagnés de trois formatrices - Danièle Biboud, Carolle Delorme, Rachel Leroy - ont concrétisé leur projet solidaire de « peindre trois classes à l’école de Dundlod » durant leur séjour du 17 octobre au 7 novembre 2017, un séjour qui leur a permis de découvrir un autre monde, une autre culture, une autre architecture. Le groupe était accueilli à Apani Dhani, un écolodge où l’écologie est une pratique quotidienne, où l’eau chaude est produite par des panneaux solaires, où économiser l’eau est très important.
Quel est l’impact de ce voyage six mois après ?
Un questionnaire complété par les élèves a permis à Mme Biboud de mesurer cet impact et de le faire connaître aux familles présentes. Les élèves sont sortis grandis de cette expérience, voient maintenant les choses différemment, font plus attention aux autres, sont plus solidaires, ont davantage de patience, ont une capacité à vivre en communauté. Ils parlent de leur expérience à leurs amis et familles, notamment face aux gens qui se plaignent. Mais faire attention à l’eau est ressorti de façon majoritaire.
Et de conclure ; « ces trois semaines avec ces jeunes de ce pays si particulier qu’est l’Inde ont été une expérience vraiment intense dont l’empreinte émotionnelle perdurera.»

MFR Châteauneuf sur Isère (source : DL 16/05)

CHATEAUNEUF-SUR-ISERE
Tous ensemble au nettoyage



samedi 12 mai, c’est une équipe intergénérationnelle qui est intervenue pour le débroussaillage d’une clairière sur le site du Châtelard. À l’issue de cette demi-journée de travail offerte à la collectivité, les participants se sont retrouvés à la mairie autour du pot de l’amitié où les jeunes ont reçu le diplôme du petit citoyen.
Au total, une vingtaine de participants, parmi lesquels trois formateurs de la Maison familiale rurale (absents sur la photo) et quatre de leurs élèves en première année BAC pro Services aux personnes et aux territoires - Maëlle, Mélissa, Océane, Wendy - qui avaient choisi dans le cadre de leur formation de monter un projet au niveau local, celui de soutenir et de promouvoir l’importance des matinées citoyennes organisées par la mairie.


MFR Villeneuve de Berg (source DL 06/05)

VILLENEUVE-DE-BERG
De la Guyane à la MFR

Les jeunes ont rencontré leurs homologues de formation à la MFR.

Des élèves de la Maison familiale rurale de Régina, en Guyane, sont actuellement reçus à la Maison familiale rurale pour rencontrer leurs homologues de formation. Les jeunes Guyanais, en classe de CAPA Services aux personnes et vente en espace rural seconde année, sont arrivés le 26 avril et repartent le 6 mai. Ce séjour leur a permis, entre autres, de découvrir le village de Villeneuve-de-Berg à travers un jeu de piste, de visiter Aubenas et le musée archéologique d’Alba-la-Romaine. Les élèves sont également allés au domaine Lou Capitelle à Vogüé pour s’occuper des résidents de la Maison d’accueil rurale pour personnes âgées d’Anneyron.


MFR Châteauneuf sur Isère (source : DL 03/05)

LOCALE EXPRESS - CHATEAUNEUF-SUR-ISERE
Il reste des places à la MFR

Lors de la réunion d'information dans la salle CAP Accompagnant éducatif Petite enfance.

Vendredi, une nouvelle journée portes ouvertes s’est tenue à la Maison familiale rurale. Plus de 65 familles, accueillies par l’équipe éducative et administrative, ont été informées des différents parcours proposés par la MFR et des formations dispensées. La MFR accueille les jeunes dès 14 ans jusqu’au bac pro, en demi-pension ou en internat. Toutes les formations s’effectuent par alternance. « Nous avons eu beaucoup de demandes en CAP AEPE (Accompagnant éducatif Petite enfance) et en BTS Économie sociale et familiale », précise Stéphane Boisdron, directeur, et il reste des places en bac pro Services aux personnes et aux territoires. Une nouveauté pour la rentrée : un jeune déjà diplômé pourra préparer un CAP en un an seulement.

MFR ANNEYRON (source DL 27/04/2018)

ANNEYRON
17 élèves guyanais en visite à la Maison d’Arlande

Jeudi matin 26 avril, 17 élèves de la MFR des Fleuves de l’Est à Regina en Guyane, un village de 975 habitants et leurs deux accompagnateurs étaient accueillis à la Marpa, par le directeur Samuel Baron et son équipe de salariés pour une collation.
La visite de ces élèves en formation CAP services aux personnes et à la vente en espace rural résulte de la mise en place par la MSA Ardèche-Drôme-Loire d’un “séjour Part ‘Âge” au domaine “Lou Capitelle & Spa” à Voguë pour une rencontre entre élèves et résident des Marpa.
Après une visite de la Maison familiale Rurale d Anneyron, la matinée pour les élèves Guyanais, dont le programme consistait en une rencontre élèves-résidents, afin de faire connaissance et découvrir les conditions de vie des résidents de la Marpa Maison d’Arlande. Une visite qui s’est terminée par un repas pris en commun.
Cinq résidents, Andrée, Pierrette, Georgette, Jacques et Gilbert ont suivi les élèves venus de Guyane avec leurs formateurs Gwendoline Chantrel et leur moniteur Jannick Corre, accompagné par Aurélie Garcier de la Marpa et de deux administrateurs, André et Marie Jacquin.

MFR Villeneuve de Berg (source DL 27/04/2018)

VILLENEUVE-DE-BERG
Un grand carnaval pour tous les enfants


Ce mercredi 25 avril, le carnaval battait son plein dans les rues de Villeneuve !
Cette année, il a réuni les enfants des écoles maternelles et élémentaires publiques, la Maison familiale rurale, le collège Laboissière, la crèche, le Relais assistantes maternelles et le centre de loisirs de La Pinède.
Les batucadas de l’association Bahiavi et de la MFR ont rythmé le défilé qui s’est promené dans le marché.
Arrivés sur la place des Combettes, les enfants ont pu déguster des gâteaux préparés par les parents d’élèves, arrosés de boissons offertes par la mairie

MFR Villeneuve de Berg (source DL 26/04/2018)

VILLENEUVE-DE-BERG
Un spectacle en préparation

Cette année, la préparation du spectacle s'est faite avec davantage de temps de partage et des ateliers en demi-groupe.

Comme chaque année, les enfants de l’école maternelle du Parc, les jeunes de la classe de seconde Services aux personnes et aux territoires de la Maison familiale rurale et les résidents de l’hôpital Claude Dejean se sont unis pour préparer un spectacle. La représentation finale est programmée samedi 26 mai à 15 heures, devant l’Ehpad Les Cigalines, à l’occasion du festival “D’une cour à l’autre” orchestré par l’association Culture en fait. Le spectacle, sur le thème de l’Asie, est mis en scène en interne par les enseignantes de l’école, les formatrices de la MFR, les animatrices en gériatrie et les éducateurs en activité physique adaptée de l’hôpital. Pour la mise en scène, il n’a pas été fait appel à des artistes professionnels comme les années précédentes par manque de budget. Mardi 24 avril, la répétition consistait en une séance de danse assise et à un atelier de fabrication des costumes.

MFR Villeneuve de Berg (source DL 25/03/2018)

Villeneuve-de-Berg

La pédagogie de la Maison familiale rurale saluée


Les formations de la MFR : 4 e et 3 e enseignements agricoles, CAPA services aux personnes et vente en espace rural , Bac pro services aux personnes et aux territoires.

 

Vendredi 23 mars, la Maison familiale rurale (MFR) tenait son assemblée générale en présence des membres du bureau et du conseil d’administration, des parents d’élèves et d’élus : le maire de Villeneuve-de-Berg, Christian Audigier, le président de la communauté de communes, Jean-Paul Roux, la suppléante du député de l’Ardèche Fabrice Brun, Brigitte Bauland.

Dans les discours, « la bienveillance de l’équipe éducative et la pédagogie de l’établissement » ont été saluées. Les méthodes de la MFR pour « réussir autrement » ? La formation par alternance, avec un apprentissage qui donne tout son sens à un enseignement théorique et transversal. La taille humaine de l’établissement, la prise en compte de l’individu dans sa globalité, un cadre sécurisant, l’encouragement et la valorisation… Ces axes pédagogiques favorisent l’épanouissement et contribuent à une dynamique positive, source de réussite.

Spécialiste des métiers des services aux personnes, la MFR a annoncé les résultats aux examens de l’année scolaire 2016-2017 : Brevet des collèges 84 %, CAPA 100 %, BEPA 100 %, Bac pro 96 %. Les projets : diversifier l’offre de formation, développer l’accueil de groupes extérieurs, poursuivre l’ouverture au monde et aux autres, favoriser la performance de l’équipe éducative, consolider et renforcer le réseau des maîtres de stage, améliorer la vie résidentielle avec une alimentation en circuits courts et bio.



La MFR de Buis les Baronnies présente au Salon de l'Agriculture 2017


Retour sur la Journée des Talents en MFR - 28 Janvier 2017



MFR De MONDY - Bourg de Péage



MFR de VILLENEUVE DE BERG







PORTES OUVERTES - Samedi 18 Mars 2017


MFR Buis les Baronnies - Rentrée 2016 2017


MFR Buis les Baronnies - Rentrée 2016 2017